Marquer ses confections avec des étiquettes personnalisées : comment ça marche ?

Marquer ses confections avec des étiquettes personnalisées : comment ça marche ?

VOUS ÊTES UNE COUTURIÈRE À VOTRE COMPTE ET VOUS ÊTES PRÊTE À VENDRE VOS PROPRES CONFECTIONS. PARFAIT ! MAIS AVANT DE PASSER À L’ACTION, IL VOUS FAUT METTRE TOUTES LES CHANCES DE VOTRE CÔTÉ ET VEILLER À FAIRE LES CHOSES DANS LES RÈGLES DE L’ART. SI VOUS VOUS ÊTES ASSURÉE QUE VOS FINITIONS ÉTAIENT PARFAITES, N’OUBLIEZ SURTOUT PAS DE VOUS PENCHER SUR LES ÉTIQUETTES QUE VOUS ALLER METTRE SUR VOS CRÉATIONS. DE BELLES ÉTIQUETTES PERSONNALISÉES MARQUENT LES ESPRITS ET ÉPATENT LES CLIENTS. PLUS ELLES SONT SOIGNÉES PLUS ELLES REFLÈTERONT VOTRE CÔTÉ TRÈS PROFESSIONNEL. CEPENDANT LA LOI OBLIGE -T-ELLE À UTILISER DES ÉTIQUETTES? COMMENT FAIT-ON POUR RÉALISER DES ÉTIQUETTES ? J’AI ÉTAIS FAIRE DES RECHERCHES POUR VOUS AFIN QUE VOUS SOYEZ INCOLLABLE SUR LE SUJET !

1) Que prévoient les textes législatifs ?

Peu importe le domaine dans lequel l’entrepreneur se lance, il doit toujours se tenir au courant des lois qui existent dans le secteur au sein duquel il évolue.

APPRENDS À COUDRE
EN 10 LEÇONS SIMPLES

Rejoins ta formation gratuite dès maintenant 

Pour vous, couturière, c’est entre autre la loi sur l’étiquetage de confection qui est importante. Le règlement Européen n°1007/2011 du 27 septembre 2011 (mis en application le 8 mai 2012) définit les obligations concernant les dénominations des fibres textiles et l’étiquetage des produits textiles. Les conditions et les règles sur l’étiquetage et le marquage sont précisées. Ce règlement stipule qu’en Europe, les produits textiles doivent obligatoirement avoir un marquage précisant la composition en fibres. Ce marquage est le seul qui soit obligatoire. Un ordre de pourcentage est employé pour indiquer le poids de chaque fibre que l’on retrouve dans la confection.

Il est à noter que cette règle s’applique aux vêtements, aux chaussures, aux confections d’ameublement, aux accessoires… Les produits en cuir sont les seuls à ne pas être soumis aux exigences d’étiquetage et de marquage (sauf si ce sont des chaussures).

Concernant la France à présent, sur des produits textiles, les mentions indiquées se décomposent en trois groupes :

  •  -les fibres textiles utilisées et le prix doivent obligatoirement être inscrits,
  •  -la taille, le certificat de qualité et les conseils sur l’entretien sont facultatifs,
  •  -la marque commerciale de l’entreprise ayant fabriqué le produit comme la marque des fibres utilisées sont purement commerciales.

Je vous ai indiqué que les informations sur la taille, l’origine du produit, l’entretien étaient facultatives, cependant il est plus avantageux de les mettre. En effet, cela représente un « plus ». C’est le reflet de votre côté professionnel, en apportant davantage de précisions à votre client sur le produit.

Soyez rassurée, en tant que « couturière indépendante », « entreprise de retouche travaillant à façon », « tailleur indépendant », l’étiquetage de vos confections n’est pas une obligation. Sur service-public.fr, il est précisément indiqué « ces nouvelles obligations ne s’appliquent pas aux textiles confiés à des couturières indépendantes, ou à des entreprises de retouche travaillant à façon, ou aux produits textiles personnalisés fabriqués par des tailleurs indépendants. » A contrario, les autres types d’entreprises doivent elles appliquer la réglementation.

2) Quelles précautions prendre ?

Si en tant que « couturière indépendante », « entreprise de retouche travaillant à façon », « tailleur indépendant », vous souhaitez quand même étiqueter vos confections, soyez très attentive. En effet, il ne faut pas vous tromper au sujet des renseignements que vous indiquerez. Si les informations venaient à être erronées, ceci pourrait vous causer des soucis au regard de la loi.

Prenez donc les précautions suivantes :

  •  –Ne vous trompez pas sur la matière du tissu que vous utilisez,
  •  –Renseignez-vous sur les législations particulières. Cela concerne les fourrures (vous devrez préciser le pays d’origine de l’animal par exemple), les habillements pour enfants qui incluent des exigences sur la qualité, la composition, la taille des boutons, le mode de couture, les fils utilisés, les teintures…
  •  -Sauf erreur de notre part, vous ne devez pas utiliser les symboles du code d’entretien si vous n’avez pas souscrit au COFREET (cliquez pour avoir plus de détails). Il est vrai que ces indications ne sont pas obligatoires mais elles restent très pratiques pour le client.
  •  –Soyez vigilante si vos confections seront vendues à l’étranger. Elles devront passer par les douanes et les étiquettes devront impérativement respecter la loi en vigueur dans le pays de destination.

Sur un plan législatif, en France, l’entreprise qui commercialise les articles finis est tenue responsables des indications que comportent les étiquettes de composition des articles. Sur le sujet, vous pouvez consulter ces deux liens :

3) Pourquoi étiqueter vos confections ?

La loi sur les étiquettes de vos confections n’a maintenant plus aucun secret pour vous ! Après avoir fait ce tour d’horizon, il est important de vous donner quelques conseils qui vous serviront je suis certaine. Bien que l’étiquetage ne soit obligatoire en tant que couturière indépendante, je vous conseille très fortement d’étiqueter vos créations. Indéniablement et avec certitude, cela représente un plus ! Pourquoi ?

etoile
etoile
etoile

Parce que cela donne un côté plus professionnel aux pièces que vous créez mais aussi à votre travail et plus généralement à votre entreprise.En effet, le client qui se tournera vers votre travail doit impérativement vous considérer comme une professionnelle du domaine. Vous ne devez rien avoir à envier aux « grandes marques ». L’étiquette sur le vêtement donnera une autre dimension à votre création et surtout viendra rassurer le client. Il aura moins de doute, d’hésitation et saura qu’il a face à lui une véritable professionnelle, consciencieuse et appliquée.

Parce que cela a un côté pratique. Les étiquettes qui se trouvent sur les confections éclairent le client et lui apportent des informations sur ce qu’il a acheté. Quelles sont les fibres utilisées ? D’où viennent ces fibres ? Comment procéder pour l’entretien ? Peut-on repasser la pièce ? La liste est encore longue. Si tous ces renseignements sont sur l’étiquette, alors le client n’aura pas besoin de vous les demander et il se verra directement renseigner.

Parce que cela permet de mettre en avant vos « avantages ». Vous allez pouvoir indiquer que votre confection est « Made in France » ou alors qu’elle est issue du commerce équitable. Mettez en avant le fait que vous n’utilisez pas de fibre animale. On voit donc qu’à travers une simple étiquette il est possible de faire apparaître de nombreux renseignements qui peuvent véhiculer les valeurs de l’entreprise et vos engagements.

4) Faut-il choisir des étiquettes à coudre ou thermocollantes ?

Qu’elles soient à coudre ou thermocollantes, les étiquettes viennent prouver que les vêtements que vous avez créés sont dignes de votre nom. Vous avez passé du temps à les confectionner et elles viennent concrétiser tout ce travail.

A présent, que votre choix se porte sur des étiquettes à coudre ou des étiquettes thermocollantes, l’esthétisme sera reflétée dans les deux cas. Si vous craignez que les étiquettes thermocollantes se décollent après plusieurs lavages, n’ayez aucune inquiétude ce n’est pas le cas. Beaucoup de personnes pensent à tort que ce type d’étiquettes n’est pas assez fiable alors qu’elles sont très résistantes. Une fois fixées, ces étiquettes sont très difficiles à retirer.

Du côté des étiquettes à coudre, sachez qu’il existe deux types d’étiquettes. En effet, vous trouverez des étiquettes tissées et des étiquettes imprimées. Que choisir entre ces deux modèles ? Le choix est de taille car il représentera votre marque de fabrique. Il faut savoir que :

Les tissées sont utilisées dans l’industrie haut-de-gamme. Elles sont très solides et douces donc ne grattent pas. Plus le tissage est de qualité, et moins il y aura de risque pour que l’étiquette se déforme après plusieurs lavages. La couleur reste elle aussi intacte.

Les imprimées sont moins chères et sont utilisables sur de nombreux types de tissus. Pour les réaliser, on utilise une méthode d’impression avec un film de couleur qui est mis directement sur le tissu grâce à un transfert de chaleur. Le résultat est net notamment pour que tous les petits détails soient représentés. Leur durée de tenue est très longue. Faites en satin, ces étiquettes sont elles aussi douces au toucher et ne s’abîment pas.

Cependant, pour que vous puissiez faire votre choix plus sereinement, j’ai compilé ci-dessous les avantages et les inconvénients des étiquettes à coudre et des étiquettes thermocollantes.

> Étiquettes thermocollantes

AVANTAGES

S’appliquent en quelques secondes et très facilement grâce à un simple fer à repasser.

Ne se décollent pas.

Ne grattent pas.

N’ont pas besoin d’être cousues, ce qui représente un gain de temps.

Le temps passé à les inclure dans les créations est moindre. Vous pouvez comparer le temps pris pour coudre et celui consacré à repasser pour vous faire votre propre opinion.

Ne se détachent pas au lavage.

Restent coller durablement peu importe le type de tissu.

Peuvent se coller à n’importe quel endroit de la création tant qu’il s’agit bien de tissu.

Peuvent se placer plus facilement que d’autres types d’étiquettes sur des endroits « non-conventionnels » comme le thorax, le milieu du dos…

Respectent vos créations en se collant sans difficultés.

INCONVÉNIANTS

Ne se détachent pas sans déchirer le vêtement.

Vous assurez que les étiquettes à repasser sont adaptées aux vêtements sur lesquels vous souhaitez les coller.

La colle des étiquettes à repasser n’adhère pas sur toutes les matières.

Le prix est plus élevé que celui des étiquettes à coudre.

Ne sont pas adaptées à tous les types de confections.

> Étiquettes à coudre

AVANTAGES

Existent dans de nombreux modèles.

Sont disponibles dans des matières différentes.

Peuvent être choisies avec ou sans finition.

Il suffit de faire quelques points à chaque coin de l’étiquette pour la coudre, que ce soit pour vos vêtements, un sac, un trousseau de clés…

Sont passe-partout.

Peuvent être retirées facilement par le client si l’étiquette le gêne.

INCONVÉNIANTS

Doivent souvent être posées pendant la réalisation du vêtement donc attention aux oublis.

Prennent du temps pour être posées.

5) Ou acheter les étiquettes ?

Sur internet, de nombreux sites vous proposent de réaliser des étiquettes, qu’elles soient thermocollantes ou à coudre. Vous pouvez les personnaliser avec toutes les informations que vous souhaitez. Ainsi vous avez le choix d’y inclure votre logo mais aussi le texte que vous voulez, sans oublier la police de caractères qui vous plait. Il est ainsi possible de créer des étiquettes qui représentent l’identité visuelle de votre activité. Nous avons sélectionné quelques sites pour vous.

Vous pouvez réaliser sur ce site des étiquettes de différentes sortes. www.wunderlabel.fr fabrique également les étiquettes de marques de prêt-à-porter et de luxe ayant une portée internationale ! La découpe se fait à chaud et les étiquettes sont directement prêtes à être cousues sans être reprises, découpées, repliées… Le tissage est un tissage Jacquard. Vous avez la possibilité de choisir les couleurs en accord avec le design. Le site promet un tissage noble, sans décoloration, qui s’effiloche pas et donc ne gratte pas.

Sur ce site, vous pouvez réaliser des étiquettes nominatives qui sont personnalisées, mais aussi des étiquettes tissées professionnelles pour vos confections et des rubans en satin. Destiné aussi bien à des particuliers qu’à des professionnels du monde de la couture, www.dortex.fr permet de concevoir directement sur le site un modèle personnalisé. Par la suite, il est imprimé sur étiquette ou ruban. L’avantage est la possibilité de pouvoir commander de petites quantités.

Cette boutique propose là encore différents types d’étiquettes que vous pouvez personnaliser avec la couleur de votre choix et les renseignements qui vous conviennent. Les commandes en petites quantités sont réalisables. Les échantillons sont gratuits. Les étiquettes tissées, imprimées ainsi que les rubans sont notamment à la vente.

Sur Nominette, on met en avant l’expérience de près de 100 ans puisque la société réalise des étiquettes et des rubans depuis… 1920. Que vous ayez besoin de personnaliser des étiquettes à coudre, à repasser mais aussi des textes sur rubans, bracelets, vous y trouverez votre compte.

Vous l’aurez compris, les étiquettes sur vos confections peuvent être facultatives. Cependant décider de les laisser de côté c’est faire le choix de proposer des produits auxquels il manquera un petit quelque chose. Les étiquettes sont de véritables signatures et le point final du processus de fabrication. Ce serait dommage de les ignorer, vous ne trouvez pas ?


Killya

Couturière autodidacte depuis 2006, j'ai pu évoluer et acquérir une certaine expérience. Constatant l'engouement pour ce loisir et surtout le manque d’accessibilité pour beaucoup j'ai naturellement décidé de réaliser ce blog afin de partager mon savoir avec les sœurs souhaitant se lancer dans la couture.

Leave a Reply

*

FORMATION GRATUITE  APPRENDS LA COUTURE EN 10 LEÇONS simples
x