SĂ©lectionner une page

Qui suis-je?

Je suis Killya, oum Salim, fondatrice du blog couture-entresoeurs.fr et couturiĂšre autodidacte depuis 2008. Depuis mes dĂ©buts, j’ai Ă  cƓur de transmettre mon savoir-faire.

  • Couture
  • ModĂ©lisme
  • PĂ©dagogie
  • Motivation

C’est de lĂ  qu’est nĂ© ce site oĂč je rassemble tous mes conseils, des tutoriels et des formations pour apprendre Ă  coudre. Mes formations ont aussi pour vocation de te motiver Ă  lancer ton propre business si tu souhaites toi aussi devenir couturiĂšre. 

D’ailleurs j’ai Ă©galement crĂ©Ă© l’institut de formation professionnel olareya.fr qui est spĂ©cifiquement conçu pour se former aux mĂ©tiers de la mode et du design avec une spĂ©cialisation en modest fashion et mode ethnique.

Des valeurs communes, de la passion, de l’exigence, de la rigueur, le tout teintĂ© de bienveillance. C’est l’énergie et l’ambiance que je souhaite communiquer Ă  travers ce site. 

Mon parcours

Couture entre soeurs, est nĂ© d’un constat : femme noire, de confession musulmane et portant le hijab, j’avais vraiment du mal Ă  trouver des tenues qui soient Ă  la fois jolies, de qualitĂ© et ajustĂ©es Ă  ma morphologie. 

 Je dĂ©cide donc d’apprendre Ă  coudre afin de rĂ©aliser mes propres vĂȘtements. La couture devient une passion et trĂšs vite une vocation ! C’est une rĂ©vĂ©lation : on peut vivre de la confection et dĂ©velopper son entreprise de couture en dĂ©marrant de zĂ©ro. Oui, on peut apprendre, s’amuser et gagner de l’argent en travaillant de chez soi. 

 Je dis cela aujourd’hui avec le sourire, mais sache qu’au tout dĂ©but mes proches Ă©taient sceptiques. Aujourd’hui, Al-áž„amdu lillāh je continue de me donner Ă  fond, les rĂ©sultats sont lĂ , ma famille me soutient et croit en mes projets. 

Je découvre la couture

Ma vie a vraiment pris un tournant depuis que j’ai dĂ©couvert la couture. C’est pour cette raison qu’il me tient Ă  cƓur aujourd’hui de partager mes expĂ©riences et mon modeste savoir avec mes sƓurs. 

Alors que j’avais besoin de changements dans ma vie, besoin de ne plus ĂȘtre seulement une maman, avoir une activitĂ© pour moi et un savoir-faire pour prĂ©parer mon expatriation, la couture est apparue comme un moyen de passer de maman au foyer au monde de l’entrepreneuriat.

Killya en train de coudre

Mes diverses formations, de la conception de modĂšles ajustĂ©s auprĂšs de professionnels europĂ©ens mais aussi de mĂ©thodes plus traditionnelles (Maroc), couplĂ©es Ă  mon expĂ©rience du terrain m’ont permis d’accompagner de nombreuses sƓurs dans leur processus d’apprentissage et mĂȘme de jeunes crĂ©atrices.

Seulement quelques mois aprĂšs avoir appris la couture, je rĂ©alise mes premiĂšres ventes. C’est donc un succĂšs ! Al-áž„amdu lillāh 

TrĂšs vite, j’ai envie de partager tout cela et de former d’autres sƓurs comme moi Ă  la couture, plus prĂ©cisĂ©ment ce qu’on pourrait appeler « islamic creation », des conceptions rĂ©pondant Ă  un besoin fort : celui de respecter notre envie de plaire au CrĂ©ateur.

AprĂšs ce temps de mini formations et de stages de couture Ă  domicile, je dĂ©cide cette fois de proposer des programmes afin d’apprendre la couture en ligne. Certains magazines en ligne musulmans en parlent et le bouche Ă  oreille fait son effet. DeuxiĂšme grand succĂšs, Al-áž„amdu lillāh !

 Plus tard, je rĂ©ussis Ă  concevoir une mĂ©thode de modĂ©lisme dĂ©diĂ©e Ă  la modest fashion (Olareya) et Ă  l’islamic wear.

Plus de renseignements sur la méthode Olareya

Killya en train de coudre

Ma nouvelle vie de couturiĂšre professionnelle

En 2013, je pose mes valises en Egypte puis au Maroc, c’est l’occasion pour moi de crĂ©er mon entreprise de couture ! Ce savoir-faire me permet de vivre sereinement mon expatriation, mon hijra en terrre d’islam, puisque c’est une maniĂšre pour moi de contribuer aux frais du foyer.

Quand je fais le bilan aujourd’hui, ma vie n’avait plus rien à voir.

Quel bonheur de ne plus avoir des horaires de travail fixes, de pouvoir se libérer facilement si nos enfants tombent malades ou encore prendre des vacances quand on en a envie.

Quel bonheur de ne plus avoir des horaires de travail fixes, de pouvoir se libérer facilement si nos enfants tombent malades ou encore prendre des vacances quand on en a envie.

Devenir couturiĂšre m’a tout simplement apportĂ© une libertĂ© gĂ©ographique que je n’avais pas : je peux maintenant travailler d’oĂč je veux quand je veux. Si je veux prendre des vacances Ă  un moment T : je m’organise pour travailler davantage afin d’avoir des congĂ©s payĂ©s, Bi idhni Llah.

 

Pas de patron, des clientes qui me ressemblent, et le top dans tout cela, c’est que je me sens Ă©panouie dans mon travail. Je travaille avec mes mains, j’aide des femmes Ă  apprendre la couture en partant de zĂ©ro, voir se lancer dans le monde de l’entreprenariat. Autre chose : mon travail est rĂ©ellement reconnu, mes clientes sont satisfaites et sont nombreuses Ă  m’envoyer des retours positifs.

 Voilà, Couture entre Soeurs est né !

Couture entre soeurs : le concept

Bienvenue dans mon atelier de couture ! Les annĂ©es sont passĂ©es et le site est devenu en quelque sorte un point de rencontre et d’échanges entre soeurs. Que tu souhaites te renseigner sur le mĂ©tier, avoir des conseils sur des techniques de couture ou encore trouver des bons plans, c’est le site qu’il te faut. 

Tu as dĂ©jĂ  cherchĂ© Ă  maintes reprises des informations pour coudre des vĂȘtements islamiques ? 

Je te propose des patrons de couture pour rĂ©aliser tes propres abayas, khimar, hijab, qamis, sarouel et bien d’autres. Le top non ?  

À la clĂ©, tu auras une pleine autonomie sur ta garde-robe et celles de tes proches. Plus besoin en quelque sorte de faire les 100 pas en boutiques pour trouver ce dont tu as besoin.

Killya en train de coudre

Quel matĂ©riel ? Tes mains, des aiguilles, du fil, des tissus, une machine Ă  coudre et c’est Ă  peu prĂšs tout !

Couture entre Soeurs, propose essentiellement des tutos, des conseils et tout ce qu’il faut pour apprendre Ă  coudre des vĂȘtements qui te ressemblent. 

En plus de te donner accĂšs Ă  des patrons spĂ©cifiques Ă  notre garde-robe, l’objectif de Couture entre Soeurs est aussi de recueillir tes suggestions. Tu voudrais rĂ©aliser une piĂšce spĂ©cifique mais tu ne sais pas comment t’y prendre, ni quel tissu choisir ? N’hĂ©sites pas Ă  me contacter 🙂

Le concept Ă©volue, l’équipe s’agrandit

Ces derniĂšres annĂ©es, la rĂ©ussite de mes Ă©lĂšves a entraĂźnĂ© un cercle vertueux. Que ce soit pour apprendre Ă  coudre via des formations en ligne, ouvrir son propre atelier de couture ou lancer sa marque de vĂȘtements, les profils qui me contactent ont des objectifs diffĂ©rents.

Au quotidien, cela devient difficile de tout gĂ©rer toute seule. Aujourd’hui, alhamdoulilah je suis trĂšs bien entourĂ©e. Couture entre Soeurs, ce n’est pas seulement moi, c’est vraiment le fruit d’un Ă©norme travail d’équipe ! Merci Ă  toutes celles et ceux qui se reconnaĂźtront 💖

Merci Ă  vous toutes, celles qui continuent de me suivre ou qui me dĂ©couvrent aujourd’hui. Au plaisir d’échanger, ici ou ailleurs ! 😊

Killya

On reste en contact ?