Il y a quelques jours j’ai rĂ©alisĂ© cette robe pour ma dernière. Son histoire est un peu particulière lol. En week-end chez de la famille, il faut croire que je n’avais pas prĂ©vu assez de vĂŞtements. Ou que j’ai sous-estimĂ© l’enfant. Et oui,  en 2 jours elle a rĂ©ussi à Ă©puiser son stock de vĂŞtements de rechange (gâteau au chocolat, roulade au sol avec la cousine…) Derniers jours Ă  cours de tenues, il ne me restait qu’un maillot rouge Ă  lui mettre.

Oh la la ! Pas de panique Ă  bord, un qamis Neuf trop petit pour mon fils traĂ®nait par lĂ . Ni une ni deux ! Mon esprit de couturière a repris le dessus. J’ai eu l’idĂ©e d’assembler le haut rouge et la tunique afin d’en faire qu’une robe. Et gentille comme je suis, j’ai pris des photos pour vous rĂ©aliser le tuto…Si ce n’est pas gĂ©nial ça !

 

Donc comme je vous le disais, la base de cette robe c’est un qamis et un haut rouge uni simple que voici :

1) Tout d’abord, on prend le qamis et on va dĂ©limiter pour savoir oĂą couper. Tout dĂ©pend de la taille de l’enfant et de la taille souhaitĂ©e pour la robe. Je voulais qu’elle arrive aux chevilles, donc j’ai placĂ© le qamis devant elle et j’ai marquĂ© l’endroit oĂą dĂ©couper. Puis, je plie le qamis en 2 et je le pose à plat.

DSCN0001
DSCN0006

3) Je prends le morceau de qamis que je viens de couper et je le dĂ©plie. Je mets le haut Ă  ma princesse avant de marquer l’endroit oĂą je vais couper. Donc le haut Ă©tant sur elle, je place par dessus le qamis jusqu’Ă  l’endroit oĂą je souhaite le coudre, et je marque par un repère.

4) Puis, je découpe.

5 ) On Ă©pingle le haut sur le qamis, en formant des plis sur le qamis. On peut aussi y faire des fronces.

6) Pour finir, on assemble le tout par une couture droite, puis on effectue un surfilage.

Voilà, c'est fini ! Voici le résultat :

Ma petite styliste a eu l’idĂ©e de rĂ©cupĂ©rer le reste du haut rouge afin d’en faire un bandeau, puis elle a mis son petit hijab assorti au bas de la robe.

image
Auteur

Couturière depuis 2008, j'ai pu évoluer et acquérir une certaine expérience. Constatant l'engouement pour ce loisir et surtout le manque d’accessibilité pour beaucoup j'ai naturellement décidé de réaliser ce blog afin de partager mon savoir avec les sœurs souhaitant se lancer dans la couture.

  • Assalamo aaleyki, oui c’est gĂ©niaaaaal ^^ ! barakallahoufiki pour avoir eu la gentillesse de partager avec nous cette idĂ©e ingĂ©nieuse, si si !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >
    Success message!
    Warning message!
    Error message!