portait-couturiere

Je me présente, Oum Salim créatrice et gérante de Couture Entresoeurs. Comme la plupart d’entre vous, j’ai suivi ma scolarité jusqu’au lycée en étant un peu dans « l’inconscience », sans penser à l’avenir et à ce que je ferais plus tard.

ecole

 

J’ai donc comme cela réussi à arriver jusqu’en terminale où j’ai obtenu mon BAC sciences économiques et sociales wal hamdulillah.
Là, ce n’est plus pareil, ce n’est plus le parcours « tout fait » des années d’avant, maintenant, il faut choisir une filière, et là ça se corse. Fac de droit, année sabbatique, BTS MUC non achevé , je pense que beaucoup se retrouveront dans cette description des années suivant l’obtention du BAC. J’ai toujours eu cette grande envie de faire quelque chose mais… diplome


 

Puis m’est venue une des plus belles choses de ma vie : ma conversion à l’islam wal hamdulillah et donc logiquement le port du voile. Aïe, j’ai alors très vite réalisé que ce n’était pas compatible avec la France & son monde du travail.

islam

Les années sont passées, puis un jour, pourquoi ? Aucune idée, j’ai eu l’envie d’apprendre la couture. Quand je veux faire une chose j’essaie de pas laisser traîner et d’essayer directement. J’ai donc acheté ma première machine à coudre, c’était en 2008 (que le temps passe vite), en essayant de l’utiliser j’ai très vite compris qu’il fallait que je me trouve des cours de couture digne de ce nom. En parallèle, j’ai essayé de coudre mon premier jilbeb, c’était un modèle une pièce confectionné dans un tissu rose à l’aide d’un « patron » trouvé sur le net. Autant vous dire de suite, ce fut une catastrophe lol mais j’étais fiere de pouvoir la porter à la maison.

cours couture


 

 

Enfin, après plusieurs recherches, j’ai trouvé des cours dans une association crée par des sœurs sur Villepinte (je ne sais pas si elle existe toujours). J’ai pu y apprendre à coudre droit ainsi que les bases de la couture. Puis, quel ne fut pas mon bonheur de tomber sur un article parlant d’une soeur (Qu’ALLAH la récompense) qui proposait des cours de couture. J’ai immédiatement sauté sur l’occasion. Ainsi, j’ai bénéficié d’une formation dans laquelle j’ai appris les principales techniques de couture et surtout j’ai pu apprendre à confectionner des vêtements (jlbeb, abaya, sarouel…).
J’étais vraiment contente et motivée. Mais pour moi la couture serait juste à titre personnel, je ne pensais pas du tout en faire mon métier.

 


 

Lire la 2éme partie, ici

  • Assalamou ‘alayki, ALLAHoumma baarik ! je sens que je ne vais pas me lasser de te lire hihi. J’ai déjà hate de lire la suite !

  • salam aleykoum oukhty, mashaAllah qu’Allah te préserve et fructifie tes projets…Tu donnes envie de se lancer soubhanAllah je ne ma lasse jamais de ton blog et hésite toujours à m’inscrire à tes concours et cours…bientôt inchaAllah

  • As Salamu aleykoum wa RahmatuLlahi wa Barakatuh oukhty Ma shà Allah belle histoire tous d’abors je tiens à te remercier pour tous ce que tu nous fais partager entres soeurs qu ‘Allah te récompense grandement♡♡ »jazak Allah Khairan ma soeur continue In shà Allah BarakAllahoufiki ma soeur à bientot In shà Allah merci bcp ♡

  • >