aiguille-machine-couture-1

Afin de pouvoir coudre, pas de mystère: il vous faudra une aiguille. On ne choisit pas son aiguille au hasard, ce choix doit être précis et surtout de très bonne qualité. Imaginez confectionner sans avoir l’aiguille adaptée, celle qui sera adéquate ? Le résultat sera une finition brouillon, un manque de précision, voire même l’impossibilité de terminer votre ouvrage…Pauvre confection dont vous rêviez tant ! Voyons donc cela ensemble pour vous éviter des déceptions.

DÉCORTIQUEZ UNE AIGUILLE DE MACHINE À COUDRE

Si l’on décortique une aiguille de machine à coudre à la loupe, on se rend compte des différentes parties qui la composent et du rôle de chacune. Ainsi voici comment se compose une aiguille, de haut en bas, si on la tient à la verticale :

COMPRENEZ LES TAILLES DES AIGUILLES

Très simplement, vous pourrez connaître la taille de vos aiguilles en regardant sur leur boîte ou alors en lisant les gravures sur l’aiguille.

Retenez que plus le nombre inscrit est grand et plus l’aiguille sera épaisse. Les tailles sont très souvent exprimées avec les correspondances européenne et américaine alors ne vous étonnez pas de voir écrit « 70/10 – 80/12 » par exemple.

Sachez que la taille qui est la plus couramment utilisée est 80/12 (correspondance américaine) car elle est adaptée pour de nombreux tissus. Il est donc certain que vous devez l’avoir dans votre atelier de couture ! Vous devrez aussi avoir les aiguilles de tailles standards (60/70 à 100) qui sont d’ailleurs fournies avec votre machine à coudre et que vous pouvez facilement trouver en mercerie.

CHOISISSEZ VOS AIGUILLES EN FONCTION DE LA CONFECTION

Une aiguille adaptée au tissu facilite la couture et est gage de qualité pour vos confections.
Il existe plusieurs sortes d’aiguilles, plus ou moins longues, plus ou moins grosses, plus ou moins pointues et avec des chas (ouverture pour rentrer le fil) différents. Comment s’en sortir au milieu de tout ça ?

Vous allez choisir l’aiguille parfaite en fonction :

Du tissu : la taille et la pointe de l’aiguille doivent être adaptées à l’épaisseur du tissu.

Certains tissus « spécifiques », nécessitent des aiguilles spéciales, notamment, le jean, le cuir ou le jersey.

Du fil : le chas de l’aiguille doit être assez grand pour que le fil entre à l’intérieur, de plus, il est poli de manière à ne pas casser le fil.

Du point de couture à effectuer : une aiguille longue facilite les points longs et une aiguille est idéale pour des points courts.

Avant donc de commencer à coudre, assurez-vous d’avoir placé la bonne aiguille, cela vous évitera bien des soucis lors de la couture. J’en parle d’ailleurs dans cet article dans lequel je donne des solutions aux petits problèmes de couture que l’on peut fréquemment rencontrer.

A QUEL MOMENT CHANGER D'AIGUILLE ?

Après avoir vu les critères de choix pour trouver l’aiguille idéale, une autre question se pose : quand doit-on la changer ?

Lorsque l’aiguille est émoussée, tordue, il faudra la changer car elle ne sera plus du tout efficace et abîmera le tissu. Si vous voyez que votre fil se casse souvent ou alors qu’un bruit de claquement inhabituel se fait entendre : changez votre aiguille. Décider de remplacer régulièrement les aiguilles d’une machine à coudre empêche de sauter des points, de casser les fibres du tissu notamment.

CHOISISSEZ VOS AIGUILLES EN FONCTION DU TISSU

Vous avez ainsi compris que le tissu que vous utiliserez aura un impact sur le choix de l’aiguille. Faisons ensemble un tour d’horizon :
⁃    un tissu fin et très léger (baptiste, mousseline, organza, georgette, voile, microfibre) nécessite une aiguille universelle 9/70 ou 11/80 ;
⁃    un tissu léger (chambray, crêpe de chine, soie, taffetas, faille, gaze, charmeuse de soie, lin) nécessite une aiguille universelle 11/80 ;
⁃    un tissu moyen (velours, flanelle, lin, popeline, satin, taffetas, velours côtelé, éponge,
drap, brocart) nécessite une aiguille universelle 14/90 ;
⁃    un tissu moyen ou lourd (fausse fourrure, gabardine, coutil, damassé, lainage) nécessite une aiguille universelle 16/100 ou 18/110 ;
⁃    le denim, le jeans, la toile nécessitent une aiguille spéciale jeans 16/100 ;
⁃    le tricot fin et léger (jersey, spandex) nécessite une aiguille pointe bille 10/70 ou 12/80 ;
⁃    le tricot moyen à lourd (laine épaisse) nécessite une aiguille pointe bille 14/90 ;
⁃    le cuir, la suédine, le daim nécessitent une aiguille spéciale cuir 14/90 ou 16/100.

 

A présent, vous êtes incollables sur le sujet !
Vous ne ferez pas ou plus l’erreur de choisir la mauvaise aiguille. Ce sont vos confections qui n’en seront que plus précises et votre machine à coudre sera également beaucoup moins malmenée.

>